Bocage 2Un collectif d’associations regroupées sur le slogan « Bocage en péril » appelle à manifester le 3 juin prochain à Argenton. Indre Nature sollicitée pour s’y associer a décliné cette invitation en raison de l’ambigüité sur le contenu de l’appel à cette manifestation dont l’orientation apparait beaucoup plus dirigée contre l’implantation d’éoliennes dans le Boischaut sud que contre les réelles menaces auxquelles le bocage est confronté.

Depuis de nombreuses années Indre Nature se bat contre la disparition progressive de cette composante majeure du patrimoine naturel de l’Indre qu’est le bocage du Boischaut sud. Notre association alerte régulièrement les médias sur les atteintes les plus graves comme récemment à Lourdoueix-Saint Michel. Cette disparition du bocage est principalement liée à l’évolution du modèle agricole basée sur l’intensification à outrance, le développement de la céréaliculture aux dépens de l’élevage, ainsi que sur des pratiques d’entretien inadaptées y compris de la part de certaines collectivités. Elle résulte d’une méconnaissance profonde des intérêts écologique, climatique, agronomique et paysager du bocage qui en fait un des facteurs majeurs d’attractivité de notre territoire et de sa durabilité. Face à ce constat les décideurs locaux font preuve de beaucoup de passivité ce qui rend compréhensible qu’une certaine exaspération s’exprime publiquement.

Mais l’implantation d’éoliennes ne constitue pas le risque majeur auquel le bocage est confronté.

Le développement des énergies renouvelables est indispensable pour sortir le plus rapidement possible du nucléaire qui produit encore à ce jour 75% de l’électricité consommée en France et dont les risques pour les populations actuelles et les générations futures pendant des centaines de milliers d’années sont, comme l’ont montré les catastrophes de Tchernobyl et Fukushima, sans commune mesure avec ceux liés à toute autre source d’énergie. C’est pourquoi Indre Nature est donc par principe favorable aux énergies renouvelables dont l’énergie éolienne fait partie et se prononce au cas par cas sur chaque projet d’implantation de parc éolien au regard des risques avérés pour la biodiversité locale et notamment les espèces les plus impactées par les aérogénérateurs, chauves-souris et oiseaux, ce qui peut être le cas dans de nombreux sites du Boischaut sud.

Considérant que l’avenir du bocage est un enjeu majeur pour le territoire du Boischaut sud Indre Nature estime nécessaire de dépasser le stade de la confrontation et appelle toutes les parties prenantes de ce sujet, collectivités, agriculteurs et organismes agricoles, acteurs du tourisme, acteurs de l’environnement à dialoguer sur le sujet dans le cadre d’une table ronde locale afin de s’accorder sur les moyens concrets de conserver un bocage riche et vivant.

Prochains rendez-vous

Histoire des étangs
21 Aoû à 9:30 - 12:00
Plantes qui bougent, qui piquent et qui puent
23 Aoû à 9:30 - 12:00
Oiseaux de Brenne
28 Aoû à 9:30 - 12:00
Cistude
30 Aoû à 9:30 - 12:00
Histoire d'étangs
01 Sep à 9:30 - 12:00
Plantes qui bougent, qui piquent et qui puent
13 Sep à 9:30 - 12:00

Clichés du Club photo