coquelicot2Indre Nature et Vigilance OGM appellent tous ceux qui rejettent les pesticides à participer aux rassemblements organisés dans l’Indre dans le cadre de l’initiative citoyenne Nous voulons des coquelicots !  vendredi 7 décembre.

Des rassemblements sont prévus à Châteauroux – place Monestier à côté de la mairie, et devant les mairies du Blanc, d’Argenton sur Creuse, Clion, …

Comme tous les mois depuis octobre nous demandons l’interdiction de ces produits dont l’extrême dangerosité est avérée tant pour la santé humaine que pour l’ensemble des espèces végétales et animales et appelons les citoyens à signer la pétition Nous voulons des coquelicots !

Alors que depuis longtemps la responsabilité des pesticides est avérée dans les cas d’allergies, de puberté précoce, de baisse de fertilité humaine, de cancers, de sarcomes, de la maladie de Parkinson, alors que leur toxicité pour la faune sauvage est parfaitement prouvée, pour la mortalité des abeilles, les performances reproductives des oiseaux, etc … rien ne change et bien au contraire leur utilisation augmente.

Alors nous disons ça suffit !

 

Participez aux rassemblements Nous voulons des coquelicots !

Vendredi 7 décembre à 18h30

27275 abloux 1687Nous vous invitons à assister nombreux à la conférence-débat organisée dans le cadre du Café de la transition écologique vendredi 9 novembre à Argenton sur Creuse, salle Charles Brillaud à partir de 20h30, sur le thème de l’impact sur les rivières, leur biodiversité et leur débit,  du changement climatique et des aménagements dont elles font l’objet. Dans un contexte de sécheresses de plus en plus sévères et fréquentes, l’intérêt des retenues d’eau et du maintien des obstacles se posent car leurs impacts sur la biodiversité mais aussi les débits des rivières et la qualité de l’eau sont importants. Christian Toussaint membre du groupe eau d’Indre Nature et défenseur de longue date des cours d’eau indriens y interviendra. Interviendront également Jérôme Orvain, agriculteur bio président de l’Etablissement Public du Bassin de la Vienne dont la Creuse fait partie et Gilles Deguet ancien vice-président de la Région Centre Val-de-Loire et administrateur de la SEPANT, association environnementale homologue d’Indre Nature en Indre et Loire.

Lien avec l’invitation ICI

Trottoir Lamium purpureum MHF

En deux ou trois générations, le regard que nous portions sur la flore sauvage avait évolué : autrefois utiles, les herbes folles sont devenues pour un temps si "mauvaises" que nous avons employé des trésors d'ingéniosité pour les éradiquer. Aujourd'hui, nous vous proposons de réhabiliter cette flore de nos villes et campagnes en découvrant les extraordinaires adaptations dont elle a été capable au cours de quelques millions d'années d'évolution et toutes les relations qu'elle a développé dans les environnements qu'elle occupe.

La conférence est organisée par l'UPOP d'Argenton-sur-Creuse et se tiendra salle Charles Brillaud sur cette même commune à partir de 19h.

LogoINIndre Nature appelle tous ceux qui rejettent les pesticides à participer aux rassemblements organisés dans le cadre de l’initiative citoyenne Nous voulons des coquelicots ! le 2 novembre.

Il est grand temps de réagir pour demander l’interdiction de ces produits dont l’extrême dangerosité est avérée tant pour la santé humaine que pour l’ensemble des espèces végétales et animales.

Les risques sanitaires des pesticides sont bien connus depuis longtemps. Par exemple ils sont mis en cause dans les cas d’allergies, de puberté précoce, de baisse de fertilité humaine, de cancers, de sarcomes, de la maladie de Parkinson, et cette liste est non limitative.

Leur toxicité pour la faune sauvage est parfaitement prouvée, dans la mortalité des abeilles, les performances reproductives des oiseaux, etc …

Et pourtant la limitation d’utilisation des plus dangereux se fait au compte-goutte tandis que les quantités utilisées continuent de croitre chaque année. Dès qu’un produit est interdit un nouveau produit est mis sur le marché à sa place.

Et pourtant on peut parfaitement s’en passer à l‘exemple des communes parvenues au zéro pesticide et des nombreuses exploitations agricoles produisant et vivant bien sans pesticides.

Alors pourquoi rien ne change ? Parce que les riches lobbys de l’industrie chimique, des distributeurs de produits dits « phytosanitaires », les tenants de l’agriculture la plus intensive s’opposent à tout changement et ont l’oreille des gouvernants.

Alors c’est à la société civile de faire entendre sa voix et de dire ça suffit !

L’empoisonnement de l’air, de l’eau, des sols ça suffit !

L’empoisonnement de notre corps, de celui de nos enfants ça suffit !

La destruction de la nature ça suffit !

Participez aux rassemblements Nous voulons des coquelicots !

devant les mairies de Châteauroux et Le Blanc

Vendredi 2 novembre à 18h30

Pour terminer les animations réalisées à l’occasion des 30 ans d’Indre Nature plusieurs évènements sont organisés à Issoudun durant le mois d’octobre.

Jusqu’au 27 octobre deux expositions se tiennent à la Médiathèque du Centre Albert Camus

  • Indre Nature 1988-2018 : 30 ans au service de la nature

30 ans d’existence et d’actions d’Indre Nature retracées en 18 panneaux réalisés à partir de coupures de presse.

  • Les oiseaux de l’Indre exposition photo (45 clichés)

Ciné-rencontre le jeudi 18 octobre à 18 h au Centre des Congrès « Champs Elysées » en partenariat avec L’Université du Temps Libre

Projection du film « L’intelligence des arbres » suivie d’un échange avec François Grison, chercheur et philosophe au Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement.

Conférence le mardi 23 octobre à 17h30 à la Médiathèque du Centre Albert Camus

Un regard sur la biodiversité. Découverte de la biodiversité de l’Indre à travers la base de données naturalistes ObsIndre.