RPecheratRené Pècherat qui était notre président d’honneur depuis la création d’Indre Nature est décédé quelques jours avant notre assemblée générale. Résistant, homme de culture et d’un grand humanisme, il fut un précurseur dans le domaine de la protection de la nature. Toute sa vie il a défendu la cause environnementale avec passion. Dès 1969 il avait créé l’association SEPANI pour comprendre, étudier et protéger la nature. De son regroupement avec d’autres associations allait naître en 1988 Indre Nature. Il a contribué à préserver de nombreux sites naturels de notre Département : le marais Jean Varenne de Thizay, l’écoparc des Chènevières à Déols, la carrière Chéret à Ambrault, la tourbière de Passebonneaux à La Châtre l'Anglin, les coteaux du Bois des Roches à Pouligny St Pierre, ou encore les étangs Massé, ex-Chèvres et Bellebouche en Brenne. Il a participé aux réflexions qui ont conduit à la création du Parc Naturel Régional, dont il fut le premier président du conseil scientifique. Et il travailla bien avant sa naissance officielle à la création de la Réserve Naturelle de Chérine.
Un hommage lui a été rendu lors de l’Assemblée Générale réunie à Bélâbre à travers le témoignage de ceux qui ont eu l’occasion de partager son action dans le passé.
Mais le plus bel hommage que l’on pouvait lui rendre n’était-il pas la vitalité et la mobilisation de notre association telle qu’elle s’est exprimée lors de cette assemblée. Que de chemin parcouru depuis 1988 ! De plus en plus d’adhérents, un grand nombre d’actions s’inscrivant dans le projet associatif, des bénévoles mobilisés pour la défense de la nature mais à travers des initiatives multiples où chacun trouve son intérêt, et des innovations comme cette acquisition d’un site naturel à chiroptères d’une grande richesse que nous allons nous employer à protéger.
Merci à ceux qui ont montré la voie il y a presque 30 ans ; nous nous engageons à poursuivre leur action.

Jacques LUCBERT

Ce texte sera aussi l’éditorial de notre bulletin Mosaïque n°76 à paraître début mai.

melinaIl y a quelques jours, dans cette fin d’hiver froide et pluvieuse, Mélina nous a quittés pour toujours.
Elle adorait la nature et par-dessus tout la forêt en bordure laquelle elle avait voulu vivre.
Elle fût l’âme et la pointe de notre engagement pour la défense de la forêt de Châteauroux dans la discussion de son plan d’aménagement pour les 20 ans à Venir. Elle a mis toutes ses forces à défendre la nature contre la logique de productivité. Sans elle l’avenir de cette forêt aurait sûrement été différent et la prise en compte de sa faune et de sa flore moins assurée. Tous, à commencer par le monde des forestiers, ont salué son engagement. Nous lui disons Merci !

La forêt magique –Maurice Rollinat

La forêt songe, bleue et pâle,
Dans un féerique demi-jour.
Tout s'y voit spectral, d'aspect sourd,
Par cette nuit d'ambre et d'opale.

Là, c'est un cerf blessé qui râle...
Ici, d'autres, pâmés d'amour...
La forêt songe, bleue et pâle,
Dans un féerique demi-jour.

Ailleurs, une laie et son mâle
Et leurs marcassins tout autour !...
Et, tandis qu'un frais zéphyr court,
Venant la reposer du hâle,
La forêt songe, bleue et pâle.

En 2016 ne pas baisser les bras !

Nous débutons une nouvelle année et c'est le moment de formuler des vœux pour qu'elle soit meilleure que 2015. Au cours de celle-ci, les évènements terribles de janvier et de novembre et même la bien faible lueur d'espoir née de l'accord final de la COP 21 en décembre ont été autant de signaux de la crise profonde que traverse notre monde. Les questions environnementales en sont au cœur avec le réchauffement climatique et son cortège de drames humains, exodes et pauvreté, l'épuisement des ressources naturelles, la destruction des milieux naturels et la perte à une vitesse inégalée de la biodiversité. 

Les comptages d'oiseaux d’eau de Wetlands International sont organisés dans le monde, chaque année à la mi-janvier. L'année 2015 constituent la 49ème campagne organisée à l'échelle nationale. Cette enquête annuelle se poursuit sans discontinuer depuis janvier 1967 !

Retrouvez les résultats nationaux du comptage Wetlands 2015.
L'année passée, le site de la Brenne avec plus de 16 000 oiseaux d'eau recensés (anatidés et foulques) arrivait à la 12ème place des zones humides françaises.
Deux espèces avaient dépassé le seuil d'importance internationale : le Canard souchet et le Fuligule milouin.

Merci à tous les participants de ce comptage.

Retrouvez les résultats de l'Indre dans la synthèse 2015.