• 5c8cdc13989430a5208b4650Malgré les rapports successifs du GIEC alarmant tous les dirigeants de la planète de l’urgence à agir et à renforcer la lutte contre le réchauffement climatique,
  • Malgré les engagements pris lors de la COP 21 mais aussitôt pris et rarement tenus notamment pas par la France qui prétend pourtant donner la leçon aux autres,
  • Malgré les catastrophes climatiques, incendies, ouragans, inondations, de plus en plus meurtrières dans les zones les plus exposées de la planète,
  • Malgré l’effondrement de la biodiversité constaté partout dans le monde par de multiples études scientifiques
  • Malgré les aléas climatiques de plus en plus marqués comme la sécheresse récurrente et la baisse des débits de nos cours d’eau que nous pouvons constater alors que nous vivons dans une région plutôt moins exposée que d’autres,

Malgré toutes ces alertes rien ne bouge ! Nos responsables politiques à tous les niveaux « regardent ailleurs ».  Depuis l’accord de Paris en 2015 pratiquement aucun pays n’a respecté les engagements pris. En France les émissions sont reparties à la hausse en 2017.

Pourtant c’est l’avenir de nos générations futures qui est en jeu. Si rien n’est fait rapidement le monde dans lequel vivront nos enfants et nos petits-enfants sera invivable !

D’ores et déjà nous en constatons les effets avec la sécheresse actuelle qui est la concrétisation d’une tendance lourde, évaluée par Indre Nature, qui réduit les débits des rivières et produit des sécheresses de plus en plus longues et sévères. La préservation de la ressource en eau est un impératif absolu.

C'est le plus grand défi que l'Humanité ait eu à relever. Il décidera de notre sort.


Exigeons de nos gouvernements qu’ils s’activent RÉELLEMENT ET SANS PLUS ATTENDRE pour être à la hauteur de l’enjeu. 

Organisée par un collectif de citoyens samedi 25 mai à Châteauroux une marche partira de la Place Sainte Hélène à 10h pour rejoindre le centre-ville et les marchés. Elle ira à la rencontre des passants pour expliquer l’urgence à agir.

Pour l’appel du collectif ICI

blaireau2

Comme vous le savez, Indre Nature a déposé, en 2016, un recours juridique contre l’arrêté chasse 2016-2017 qui autorise une période de déterrage complémentaire du Blaireau. La procédure est en appel au Tribunal administratif de Bordeaux.

Pour la saison 2019-2020, le projet d’arrêté vient d’être publié. Comme pour les arrêtés des années précédentes, il contient les mêmes dispositions que celles qui ont justifié notre recours en 2016. C’est pourquoi nous incitons tous ceux qui sont opposés à la chasse inutile et barbare du blaireau à se manifester en participant à la consultation publique. Cette participation est très importante car  l’administration est tenue d’en tenir compte et de justifier ses choix. L’année dernière il y a eu 37 avis à cette consultation tous contre cet article. Il faut maintenir la pression sur l’administration !

Pour avoir plus d’explications et la marche à suivre pour donner votre avis à cette consultation publique téléchargez ce document ICI.

Vendredi 3 mai mobilisation contre les pesticides !

Coquelicots Manif SBT déc2018 3Depuis octobre 2018 chaque premier vendredi mois mobilisation contre les pesticides ! L’ensemble des collectifs Nous voulons des coquelicots !  du département de l’Indre appelle à participer aux rassemblements organisés vendredi 3 mai pour demander l’interdiction de tous les pesticides dont l’extrême dangerosité est avérée tant pour la santé humaine que pour l’ensemble des espèces végétales et animales. Nous appelons tous les citoyens à soutenir le mouvement en signant l’appel national Nous voulons des coquelicots !

Des rassemblements et des animations sont prévus dans une dizaine de communes :

  • Argenton – 18h30 devant la mairie – distribution de graines de fleurs sauvages
  • Arthon – chansons, distribution de coquelicots papier, informations
  • Châteauroux – 18h30 place de la mairie – distribution de graines de fleurs sauvages, échange d’informations sur les pesticides
  • Clion – 18h30 devant la mairie – échanges de recettes avec dégustation
  • Crozon-sur-Vauvre - 18h30 devant la mairie – échange convivial sur un futur sans pesticides
  • Issoudun – 18h30 Place du 10 juin – chansons, poèmes, musiques et discussions
  • Le Blanc – 18h30 devant la mairie
  • Parnac – 18h réunion sur le thème de l’agriculture biologique à la ferme Le Châtaignier chez le président du GDAB36 apéro offert par la mairie de Parnac
  • Saint Denis de Jouhet – 18h30 place de l’église – échanges, chants, apéro
  • Saint-Georges sur Arnon – Rencontre à 19h au local de l’AMAP de l’Arnon

Et peut-être d’autres encore …

Des propriétaires de moulins situés sur des rivières du département l'Indre mènent actuellement une campagne dans les médias en faveur de l'équipement hydroélectrique de leurs moulins.

Moulin des Granges ChabrisUne coopérative France Hydro Centre a même été créée à cet effet. Avec cette initiative ces personnes dont certains sont bien connus comme des adversaires de tous temps de la restauration écologique des cours d'eau tentent de se donner une image de hérauts de la transition écologique en produisant une énergie supposée "propre", concept qui ne signifie rien. 

Indre Nature tient à faire savoir son opposition à cette opération qui n'est qu'une énième tentative de s'opposer à la restauration écologique des cours d'eau de l'Indre et qui représente un danger majeur pour nos rivières. La multiplication des micro-centrales risquerait de détruire définitivement  la biodiversité restant encore dans nos rivières en modifiant les oonditions physicochimiques de l'eau, et bloquer la libre circulation des sédiments pour un gain énergétique dérisoire et dans des conditions de rentabilité beaucoup plus aléatoires que celles que les promoteurs de ces projets font actuellement miroiter aux éventuels candidats.

Pour notre association cette tentative de certains propriétaires de moulins n'est qu'un nouvel avatar de leur opposition à la mise en conformité de leurs installations avec la loi sur l'eau.

Pour avoir l'intégralité de la position d'Indre Nature pdf grand

e1221

La mobilisation contre les pesticides continue et s’amplifie !

Des rassemblements Nous voulons des coquelicots ! sont organisés dans l’Indre le vendredi 5 avril devant les mairies à Châteauroux, Le Blanc, Argenton sur Creuse, Issoudun, Clion, Saint Georges sur Arnon, Crozon sur Vauvre, Neuvy-Saint-Sépulchre, Arthon, …

Demandons l’interdiction de ces produits dont l’extrême dangerosité est avérée tant pour la santé humaine que pour l’ensemble des espèces végétales et animales et appelons à signer la pétition Nous voulons des coquelicots !

 

Vendredi 5 avril soyons de plus en plus nombreux aux rassemblements des coquelicots