Repair Café FLE Châteauroux sept 2017 1018L'association Indre Nature propose à ses adhérents de participer aux Ateliers de la réparation qui auront lieu le dernier samedi de chaque mois, de 14h à 17h30, dans ses nouveaux locaux situés au 63 avenue Marcel Lemoine à Châteauroux. Bricoleurs confirmés, passionnés et professionnels en activité ou à la retraite, désireux d'encadrer et de conseiller bénévolement d'autres participants qui souhaitent réparer un objet, un appareil, un outil... sont les bienvenus aux Ateliers de la réparation. Pour la première séance qui aura lieu le samedi 30 avril prochain, nous vous invitons tous à venir découvrir ce concept, à vous approprier les lieux et à échanger autour d'un verre sur l'animation de ces temps conviviaux.

Lire la suite...

Dans le cadre de l'Atlas de Biodiversité Communal (ABC) qui se déroule actuellement sur le territoire de Châteauroux métropole, nous organisons des formations à l'utilisation de notre base de données Obs'Indre. Cela vous intéresse ? Vous pouvez vous inscrire à l'une de ces dates en écrivant à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.. Les formations s'étalent de 9h30 à 16h30 et se composent d'une sortie le matin et d'une initiation au fonctionnement de la base l'après-midi.

 

datesformation

Vous souhaitez nous rencontrer ? Nous vous donnons rendez-vous lors des réunions d'information suivante :

- Montierchaume : 20 avril -17h

- Luant : 21 avril - 17h

- Le Poinçonnet : 21 avril - 17h

- Arthon : 25 avril - 17h

- Saint-Maur : 28 avril - 17h

- Coings : 3 mai - 17h

- Mâron : 4 mai - 17h

- Etrechet : 5 mai - 18h

- Jeu-les-Bois : 10 mai - 17h

blaireau2Nous avons décidé d’attaquer en justice l’arrêté préfectoral établissant une période complémentaire de chasse au blaireau par déterrage (voir Agrion n°76 et Mosaïque n° 98). Comme la décision de justice sur ce recours sur le fond risque d’être longue à venir, nous avons aussi décidé de faire un recours en référé pour tenter d’empêcher la mise en œuvre de cette période complémentaire de chasse à partir du 15 juin. Ce recours entraîne pour notre association des frais d’avocats (2000 €) pour lesquels nous lançons cet appel à dons pour nous aider à le financer.
Pour contribuer :
    • soit en ligne en suivant ce lien
    • Soit par chèque à l’ordre d’Indre Nature avec la mention « Référé blaireau » adressé à notre association.
Merci pour nous et pour le blaireau !

Cigogne blanche JPB 5639 redPour mieux connaître son patrimoine naturel, la commune de Châtillon-sur-Indre s'est engagée dans un atlas de la flore et de la faune sur son territoire. La mission est confiée à Indre Nature, avec des inventaires qui débutent dès ce printemps et qui vont se dérouler tout au long de l'année. Pilotés par l'Office Française de Biodiversité, les ABC ont pour objectif de parfaire la connaissance, d'intégrer l'environnement dans les projets d'aménagements, mais aussi de communiquer auprès des habitants sur la richesse du territoire…

Si vous souhaitez contribuer à l'étude, n'hésitez pas à vous promener sur les nombreux chemins de Châtillon et à renseigner vos observations sur www.ObsIndre.fr !

 

Photo : D. DEWITTE

inCa y est ! C’est fait ! Indre Nature a déménagé. Depuis lundi 14 mars nous avons quitté nos locaux où nous étions logés depuis 30 ans pour nous installer dans un local plus spacieux et fonctionnel au 63 Avenue Marcel Lemoine. Certes le cadre du Parc Balsan était attrayant mais le local était devenu beaucoup trop petit pour loger une équipe agrandie et totalement inadapté aux nouvelles activités développées par notre association en matière d’accueil et d’animation du public. La ville de Châteauroux souhaitait de plus récupérer ce lieu dans le cadre de l’aménagement de ce quartier. Elle nous a proposé ce nouveau lieu avec des conditions de location sécurisantes pour l’avenir.

Lire la suite...

Si la guerre en Ukraine nous inquiète tous gravement et à juste titre avec l’inouïe menace nucléaire brandie par l’imprévisible et paranoïaque maître du Kremlin, elle ne doit pas nous faire oublier la menace pour l’avenir de l’humanité que constitue le dérèglement climatique qui s’amplifie de jour en jour. Le sixième rapport que vient de publier le GIEC est un « terrible avertissement » selon les termes mêmes du rapport sur les conséquences dramatiques du changement climatique. D’ores et déjà certaines parties de la planète connaissent de graves catastrophes à l’image de l’Australie qui après avoir connu des incendies gigantesques en 2021 connait maintenant des pluies diluviennes jamais vues jusque là. Certaines parties de la planète deviennent invivables et si ce n’est pas le cas encore à nos latitudes tempérées, les conséquences y sont déjà perceptibles et peuvent être très graves. En France les épisodes caniculaires vont devenir de plus en plus fréquents et accentués, les sécheresses comme celles de 2003, 2019, 2020 s’aggravent et vont pénaliser les productions agricoles et même localement l’approvisionnement en eau potable. Ce début d’année 2022 qui rappelle celui de 2019 inquiète fortement parce que les nappes phréatiques sont au plus bas de même que le débit des rivières de l’Indre. Les conséquences sur les écosystèmes, la faune et la flore sauvage vont être dramatiques en particulier pour les écosystèmes aquatiques terrestres (cours d’eau, lacs, étangs, zones humides) dont une bonne part risque tout simplement de disparaitre.

Lire la suite...