Du glyphosate dans mes urines ! et toi ?

Participez à la campagne de prélèvements d’urine

 

Sommaire

  • Où en est-on de la campagne ?
  • Les résultats des analyses.
  • Rappel des motivations de la campagne
  • Prochaine étape de la campagne – le dépôt de plainte
  • Contribuer à la campagne

 

 

Où en est-on de la campagne ?

Les séances de prélèvement d’échantillons d’urine pour être analysées ont eu lieu les 10 et 11 avril en présence d’huissier. Les résultats ont été remis individuellement à chaque volontaire le 5 juin.

 

Les résultats des analyses

Au final 69 personnes se sont portées volontaires et ont fait analyser leurs urines, 33 femmes et 36 hommes.

34 communes des 4 coins de l’Indre sont représentées :

Ardentes, Arthon, Buxières d’Aillac, Chasseneuil, Châteauroux, Châtillon sur Indre, Cléré du bois, Déols, Diors, Etrechet, La Châtre, Le Blanc, Le Poinçonnet, Le Pont-Chrétien, Lourdoueix Saint Michel, Lys saint Georges, Mers sur Indre, Palluau sur Indre, Parnac, Perassay, Rosnay, Ruffec le Château, Saint-Août, Saint Cyran du Jambot, Saint-Gaultier, Saint Georges sur Arnon, Saint-Genou, Saint Marcel, Saint Maur, Saint-Plantaire, Tranzault, Vatan, Velles, Villegoin.

Deux volontaires venaient de deux communes limitrophes de l’Indre, l’une en Indre et Loire et l’autre Creuse.

Tous les volontaires ont rempli un questionnaire « Mode de vie » qui alimente l’analyse épidémiologique portée par le collectif national. Les renseignements demandés portaient sur le sexe, l’âge, taille, poids, profession, lieu de résidence, environnement du lieu de vie et du lieu de travail, alimentation, addictions, activités physiques et loisirs.

Les analyses ont été réalisées par le laboratoire allemand BioCheck, comme toutes les analyses de la campagne nationale, selon un protocole rigoureux et identique. La méthode d’analyse est la méthode ELISA.

Les résultats globaux sont les suivants :

Taux de glyphosate moyen dans les urines en ng/ml :

  • Femmes 0,809               mini     0,08                 Maxi    2,274
  • Hommes 0,868               mini     0,379               Maxi    2,190

Rappel : le taux maximal de glyphosate autorisé dans l’eau potable est de 0,1 ng/ml

 

 

Présentation de la campagne

C’est pourquoi associé avec 5 autres associations regroupées dans le collectif Campagne glyposate 36 Indre Nature a décidé de participer à la campagne nationale de prélèvement d’urine de volontaires pour faire analyser le taux de glyphosate présent dans ces urines. (Indre Nature, Vigilance OGN 36, Bihanat, GDAB, Neuvy Eco-Bio et Confédération paysanne de l'Indre)

Cette campagne a débuté dans l’Ariège pour défendre des militants poursuivis pour avoir rendus non commercialisables des bidons de glyphosate dans des jardineries. Toutes les analyses réalisées ont révélé la présence de glyphosate dans les urines prélevées à des taux variables mais toujours très supérieurs à la norme maximale autorisée dans l’eau potable. De nombreux collectifs se sont créés sur tout le territoire français et pour ceux dont les résultats d’analyse sont déjà connus ils confirment ce qui a été observé dans les premières analyses ariègeoises.

Cette campagne d’analyse vise à montrer l’ampleur de la pollution et de la contamination de nos organismes par le glyphosate. Elle vise aussi pour ceux qui le souhaitent à porter plainte contre les responsables des entreprises productrices de ces poisons et les responsables des autorités sanitaires ayant autorisé sa commercialisation alors que les risques pour la santé humaine étaient déjà connus.

 

Prochaine étape de la campagne – le dépôt de plainte

Maintenant que les volontaires disposent de leur résultat d’analyse ils doivent décider s’ils portent plainte. C’est la suite logique de cette campagne mais chacun est libre de décider. Le 5 juin le collectif a présenté aux volontaires la marche à suivre pour déposer plainte. Cette plainte sera collective et identique dans les termes et des formulaires de plainte ont été mis à disposition des volontaires. La plainte vise les fabricants de ces produits et tous les responsables de leur évaluation et autorisation de commercialisation pour :

  • Atteinte à l’environnement
  • Tromperie aggravée
  • Mise en danger de la vie d’autrui

La date limite pour déposer les formulaires de plainte remplis a été fixée au 12 juillet. Après cette date les dossiers seront transmis à l’avocat de la campagne nationale pour le regroupement des plaintes. Le dépôt formel de plainte aura lieu au Tribunal d’Instance de Châteauroux a priori en septembre.

 

Contribuer à la campagne

Il est possible de contribuer à la campagne en participant à la communication sur les résultats d’analyses mais aussi en apportant un soutien financier.

Le coût des analyses a été entièrement financé par les volontaires. Les coûts liés aux prélèvements et au contrôle par huissiers a été assuré par le collectif via un financement participatif et les dons déjà reçus. Mais pour assurer le financement des procédures judiciaires à venir le collectif a encore besoin de soutien financier soit :

  • par le biais de la plateforme participative Helloasso

http://www.helloasso.com/associations/indre-nature/collectes/campagne-glyphosate

  • en faisant un don par chèque adressé à Indre Nature avec au dos la mention campagneglypho36

Pour en savoir plus :

Le site internet national : http://www.campagneglyphosate.com/

Clip de présentation de la campagne

 

Prochains rendez-vous

Balade nature
10 Avr à 14:00 - 17:00
Atelier de réparation
11 Avr à 10:00 - 17:00
Oiseaux de Brenne
14 Avr à 14:00 - 17:00
Oiseaux de Brenne
17 Avr à 14:00 - 17:00
Rapaces nicheurs en forêt de Lancosme
23 Avr à 9:00 - 12:00
Oiseaux de la forêt de Choeurs-Bommiers
24 Avr à 9:00 - 12:00
Papillons de nuit
24 Avr à 21:30 - 0:00
Balade nature
29 Avr à 14:00 - 17:00
Oiseaux de Brenne
06 Mai à 14:00 - 17:00